Le concours SEO lié à la sortie prochaine des smartphones pliables a démarré le 21 janvier, en plein foisonnement d’infos sur le sujet. Lancé par Julien Jimenez – Aka Korleon – au lendemain du CES 2019, le concours rassemble aujourd’hui le gotha du référencement français. 180 participants sont inscrits, pour ce concours basé sur une vraie requête d’actualité, smartphone pliable. Fin des combats le 1er avril à 11 h. Date limite d’inscription le 28 février à 13 h. Le classement au fil de l’eau est consultable sur monitorank.com. En attendant, voici les dernières nouvelles du front.

Les sites bien classés ont du mal à le rester

La stratégie du gagnant sera exposée à l’event Nextlevel du 4 avril à Lyon organisé par Aka Korleon. En attendant, le suspense est entier, rien n’est sûr. Seulement cinq ou dix sites créés pour le concours apparaissent dans le TOP 100. Trois ou quatre parviennent à conserver une position stable. Aujourd’hui, neuf sont dans le top 100. Le premier d’entre eux, David Groult, est 21e au classement général, avec son site ton-smartphone-pliable. Le 3e est le Professeur, 32e au classement général, avec smartphone-pliable-blog.com. Stratégie inattendue et payante, il a utilisé le champ sémantique des chanteurs français pour ses contenus. Le 6e est Nicolas Rey et votre-smartphone-pliable, classé 52e. Ils mélangent, entre autres, info quali, comparatifs produits, et actualité, mais aussi structure cohérente et maillage interne solide. Et créativité !

La requête chaude qui se durcit inévitablement

Pour jouer, il faut créer son propre site dédié au concours. Les référenceurs qui participent ont bien travaillé, la requête smartphone pliable a fait son chemin sur les moteurs de recherche. Preuve en est, les gros sites d’actu ont repris les éléments de prix qui ont été dévoilés. La SERP smartphone pliable devient donc de plus en plus dure à travailler, elle est occupée par ces sites d’actualité aux gros trafics. La première position est ainsi occupée par frandroidCom. C’est pourquoi les semaines qui viennent vont être cruelles, et, très compétitives. Ce, au fur et à mesure qu’on se rapprochera de la commercialisation effective des smartphones pliables.

Pratiques NSEO qui se répandent et tempête en vue

Les recherches associées à la requête smartphone pliable du concours risquent de s’envoler avant, pendant et après le MWC de Barcelone. La SERP d’actu est volatile, les articles publiés sur le sujet sont fréquents, et se chassent les uns les autres. Souvent, sur une SERP d’actu, les articles spécialisés ne restent pas plus d’une semaine bien classés. Google favorise, en lien avec l’actu, les publications fraîches qui peuvent intéresser ses internautes. Sans compter les pratiques NSEO qui font de plus en plus parler d’elles au sein du concours et risquent de se développer encore plus. Un mot sur ce qu’elles sont : spam report (ou dénonciation auprès de Google des actions black hat d’un participant). Back links néfastes. Redirections 301 à partir de sites pénalisés (dont l’effet est de transmettre la pénalité). Et duplicate content sauvage sur un site mieux classé.

21 février 2019

Laisser un commentaire

b567287f2ad0e336ba1573485cc5ef7fbbbbbbbbbbbbbbbbb